Faut pas s’en faire

Comment savoir si dans vingt ans
On s’ra trépassés ou vivants
Si y’aura encore d’la misère
Si on sera pognés dans une guerre
Si nos chars s’ront toutes arrêtés
Parce qu’les Arabes auront gagné?

Si on pourra encore sortir
Sans s’étouffer, sans en mourir
Si deux plusse deux feront toujours quatre
Si on marchera pas à quatre pattes
Si faudra apprendre le chinois
Manger avec des baguettes de bois?

Faut pas s’en faire
Ça sert à rien de s’énerver
Pourquoi tellement s’inquiéter?
Y’a rien à faire, faut pas s’en faire
Ça sert à rien de s’énerver
Arrivera c’qui doit arriver

D’un coup on d’vient indépendants?
D’un coup on est pas mieux qu’avant?
D’un coup on s’fait encore fourrer?
On s’réveille une minorité?
D’un coup à cause du bill 101
À la prochaine, on en élit inque un?

Mais y peut arriver pire
D’un coup les créditistes rentraient?
On aurait-tu l’air des tarlas
D’un coup le maire de Montréal
Décidait qu’au municipal
On fait des élections pour rien
Pis qu’y s’nomme à vie pour notre bien?

Faut pas s’en faire
Ça sert à rien de s’énerver
Pourquoi tellement s’inquiéter?
Y a rien à faire, faut pas s’en faire
Ça sert à rien de s’énerver
Arrivera c’qui doit arriver

Si y fallait que l’monde se réveille?
Si y fallait que pus rien soit pareille?
Si y fallait que les unions s’unissent?
Qu’on aye un peu plus de justice?
Si y fallait que tout l’monde décide
D’arrêter là le génocide?

Pus s’battre contre des moulins à vent
Mais faire c’qu’y faut au bon moment?
Si fallait qu’la majorité
Pour une fois se mette à penser?
Agir au lieu de réagir
On éviterait peut-être le pire?

Tout serait à faire
Seulement faudrait s’énerver
Faudrait toujours s’inquiéter
Tout serait à faire
Ça pourrait peut-être changer
Seulement, faudrait travailler
Tout serait à faire

Tout serait à faire
On s’rait peut-être trop fatigués
Peut-être qu’à bien y r’penser
Faut pas s’en faire