Tout passe

Ton cœur à la cannelle
Ton cou aux reflets d’or
Ta jeunesse éternelle
Tes cheveux dans l’aurore
Ton barbecue
Ton patio, tes REER
Tous tes bons coups
Toutes tes misères

Tout passe

Ta belle maison
Bâtie avec le temps
Mille saisons
Pour voir grandir tes enfants
Et si tu t’attaches
C’est sûr tu seras perdant
Mais si tu te détaches
Te sentiras-tu vivant

Tout passe

Tu vois ce trésor
Que tu as tant désiré
Il sera dans la mort
Comme tes rêves dans la fumée
Et quand il ne sera plus là
Tiens, il prendra de l’ampleur
L’amour laisse à jamais
Une absence dans ton cœur

Tout passe

Je ne suis pas l’été
Je ne suis pas l’hiver
Je suis la liberté
Voyageant au travers
Des années sans rester
Ni pour le vent ni pour la mer
Je suis la liberté
Qui s’amuse dans la lumière

Tout passe