Octobre a perdu ses couleurs

Octobre a perdu ses couleurs
Dehors le vent pleure
Le froid a gagné ma demeure
Au fond de mon terroir
J’ai perdu espoir
L’hiver est passé me voir

Et même si je voulais partir

L’hiver s’installe en douceur
Et moi je reste songeur
L’ours ou l’oiseau migrateur
Ma décision est prise
Je reste sur la banquise
Je ne serai pas l’auteur d’une traîtrise

Et même si je voulais partir
Et même si je voulais partir
Je ne saurais où aller
Et je ne saurais quoi dire
S’il m’était demandé
De ne jamais revenir

L’espoir reprend son chemin
Dans mon pays en chagrin
L’hiver tire à sa fin
Une page s’est tournée
Sur mon calendrier
L’été sera bientôt arrivé

Et même si je voulais partir
Et même si je voulais partir
Je ne saurais où aller
Et je ne saurais quoi dire
S’il m’était demandé
De ne jamais revenir

Et même si je voulais partir
Et même si je voulais partir
Je ne saurais où aller
Et je ne saurais quoi dire
S’il m’était demandé
De ne jamais revenir

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Longue Distance, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.