La pièce

le cahier des années / est un
tour-billon tranquille / les mots s’y perdent
dans tous les sens / mes maux de têtes
recom-mencent / les idées volent sur le
parquet me donnant envie de partir / parfois
le diman-che aller faire / volte-face ou vol de
banque perdu dans l’espace défini / je vis
d’étranges prophéties / comme les gens qui
entrent et décampent / sans qu’on le sache
à l’avance
j’ai bien beau très fort essayer /
de me perdre dans mes idées / la musique
me fait pleurer la pièce reste vide sans toi
/ la pièce reste vide sans toi