Tapecul

le soleil aujourd’hui brûle les rues
c’est comme une fournaise dans mon
tapecul / moi je chauffe l’esprit tranquille / y’a
la radio qui pousse un air facile / c’est une
toune que j’ai déjà entendue / l’histoire du
gars dans son tapecul / qui jette les clés
de sa maison / et repart à zéro là où l’air
est bon / et clanche mon coeur / quequ’part
ailleurs / le soleil aujourd’hui brûle les rues
à fond la caisse dans mon tapecul / je
chauffe calme et paisible / le calvaire est
fini je suis enfin libre / et clanche mon coeur
se faire voir ailleurs / et clanche mon coeur
quequ’part ailleurs