Maladies de cœur

J’ai cassé mes jambes volontairement
Je voulais vous impressionner
Je les ai gardées dans mon coffre à gants
Je voulais vous les emballer
Je n’ai pas trouvé de chou, seulement un concombre
J’ai quand même pris soin de l’éplucher
Je n’ai pas laissé de mot
Car je me suis dit, que le sang avait déjà signé

Je l’ai fait pour vous
Je connais vos goûts
Vous aimez les épices
Et les sacrifices

Tu n’es pas venu me remercier
Offre-moi ta montre même si elle fait mauvais temps
Qu’on ait la même tempête

On m’a amenée on m’a réparée,
Mais au casse-jambe il manque des morceaux
Ils les ont cherchés dans les craques du plancher
Je leur ai dit pour ton cadeau

Ils m’ont pris rendez-vous
Je ne m’y prendrai pas
Ils m’ont dit que c’était fou
De se faire mal comme ça,
Mais ça dépend des goûts
Qu’je leur ai dit, tu vois
Je n’aime pas les docteurs
Leurs maladies de cœur

Tu n’es pas venu me remercier
Offre-moi ta montre même si elle fait mauvais temps
Qu’on ait la même tempête

Tu es venu me voir sans me regarder
Tes yeux auraient-ils le vertige,
Mais ne t’en fais pas
Je les rattraperai
Bien avant qu’ils ne dérivent

J’aimerais neiger avec toi j’aimerais pleuvoir avec toi

Mais je grandis tout de même avec toi
Mais je grandis tout de même avec toi