Comme tout l’monde

Arrête d’essayer de m’impressionner
A’ec ton gros char pis ton condo
J’porte le linge que les autres ont jetés
Pis j’vagabonde sur un vieux vélo

J’couraille pas les clubs pour flasher
En buvant des cocktails branchés
Chez nous, j’bois mon gin straight
Ça fait passer les clichés fakes

On s’déchire entre le vrai et le faux
On veut être comme tout l’monde, comme tout l’monde
On s’perd pis on se trouve des bobos
Pour être comme tout l’monde, comme tout l’monde

Arrête de m’faire sentir inférieur
Commis si je pouvais pas m’en sortir
Oui chus plus vieux que mon superviseur
Mais ma vraie job, c’est de divertir

Mon salaire est un brin supérieur
Au taux d’immortalité
Anyway, pour moé l’bonheur
C’est d’respirer en toute liberté

On s’déchire entre le vrai et le faux
On veut être comme tout l’monde, comme tout l’monde
On s’perd pis on se trouve des bobos
Pour être comme tout l’monde, comme tout l’monde

Arrête de m’inventer des besoins
Pour que j’achète tes cochonneries
Te rends-tu compte, tu fais souffrir ma blonde
J’me pawne le cœur pour rembourser l’crédit

J’comprends rien dans’ réer
Ni du monde de des affaires
Une cravate s’est faite pour se pendre
Avant de me rendre, c’est sûr, j’va m’défendre

On s’déchire entre le vrai et le faux
On veut être comme tout l’monde, comme tout l’monde
On s’perd pis on se trouve des bobos
Pour être comme tout l’monde, comme tout l’monde