Saint-Denis

Un jour après avoir longtemps courbé le front
Le peuple se leva pour venger son affront
Et puis finalement remporter la victoire
On croit rêver devant cette page d’histoire

À songer que ces gens, sans chefs, mal équipés
Fiers revendicateurs de leurs droits usurpés
Dans leur révolte sainte et leur courage austère
Osaient braver ainsi la puissante Angleterre

Oh… à Saint-Denis
Oh… à Saint-Denis

Mais la force et l’audace au nombre suppléant,
La lutte fut épique et le combat géant
Dans les folles clameurs et les trombes de fer
Le village assiégé grondait comme un enfer

C’étaient eux les soldats - chose incompréhensible -
Qui pour un tir fatal semblaient servir de cible
Impossible! Et bientôt, tout le long de la route
On vit s’enfuir au loin les Anglais en déroute