Sucré

Quand tu ris, il n’imite pas
Quand tu frémis, il ne sent pas
Si tu cries, il n’écoute pas
Et tu te demandes pourquoi

Pourquoi l’absence, la dépendance
Et l’effort de la résistance
Pourquoi la peur, pourquoi les pleurs
Pourquoi ta vie complique la leur

Ce sucre qui respire pour toi
Celui qui s’écoule dans ton bras
Ce sucre qui n’en finit pas
Et sur lequel reposent tes pas

Quand tu perces le bout de ton doigt
Que tu enfonces un métal froid
Je saigne et je sucre pour toi
Pour que tu restes auprès de moi

Je sourirai à tes côtés
Et colorerai tes pensées
Je protégerai tes années
Et sucrerai tous tes étés

Je séduirai l’éternité pour qu’elle
Oublie de se rapprocher
J’entretiendrai ta légèreté,
Et toujours je t’accompagnerai...