La cité des anges

Pour chaque heure qui s’écoule sur la route
Le meilleur prend la place des doutes
Et mon cœur trop longtemps sur la touche
N’a plus peur de la déroute

Le sommeil n’a plus raison de moi
Le soleil me fait penser à toi
Los Angeles n’est plus si loin déjà
Je me vois entre tes bras

Si douce cavale en silence
Vers la cité des anges
Mes cafards sont réduits en cendres
Mon bel amour, mon ange

Autoroute au parfum de tendre
Vers la cité des anges
Et puis disparaît la distance
Mon bel amour, mon ange

Tant de mois à tuer la solitude
Me voilà à rouler vers les dunes
Loin là-bas, il y a le vent du sud
Il y a toi, mon seul refuge

Le sommeil n’a plus raison de moi
Le soleil me fait penser à toi
Los Angeles n’est plus si loin déjà
Je me vois entre tes bras

Si douce cavale en silence
Vers la cité des anges
Mes cafards sont réduits en cendres
Mon bel amour, mon ange

Autoroute au parfum de tendre
Vers la cité des anges
Et puis disparaît la distance
Mon bel amour, mon ange

Si douce cavale en silence
Vers la cité des anges

Si douce cavale en silence
Vers la cité des anges
Et puis disparaît la distance
Mon bel amour, mon ange
Mon ange