Je vois un ange

Les histoires ont passé de l’une à l’autre et puis
Les rivières ont coulé
Sous les ponts de ma vie, j’ai couru comme un fou

Remis en liberté
Je suis allé partout avec l’espoir d’aimer
L’espoir d’exister

Mais les hommes ont si mal
De vivre et de parler
Oui, les hommes ont si mal
Que près de chaque étoile

J’ai vu un ange pleurer

J’ai chanté mes chansons d’amour et de tendresse
J’ai cherché la maison où repose la jeunesse
Elle m’a dit “le temps passe plus vite que la lumière"

Que veux-tu que je fasse de toi dans mes prières
As-tu le goût d’aimer
Car les hommes ont si mal de vivre et de parler
Oui, les hommes ont si mal
Que près de chaque étoile

Je vois un ange pleurer