Si loin

C’est pas la soif, c’est pas la faim
le riff de blues qui me revient
dans tous ces pas au clair de lune
y a tant de nuits qui se consument

Je connais la route, je l’ai tant marchée
le vent, la pluie à mes côtés
l’harmonica au creux des mains
je connais le refrain, je sais d’où ça vient

C’est que tu sois si loin
Et que je n’y peux rien
Loin, loin, loin

Sais-tu au moins que j’ai gardé
remplis d’amour les jours fébriles
sais-tu au moins la fleur vivace
ce coeur trop plein qui ne disait rien

Dans la forêt de nos regrets
tous nos oiseaux restent muets
et quand le coeur devient aphone
dis-toi qu’au fond de moi toujours ça résonne

C’est que tu sois si loin
Et que je n’y peux rien
chacun fait son destin
j’en oubliais le mien
chacun fait son chemin

C’est pas la soif, c’est pas la faim
je connais le refrain, je sais d’où ça vient