Où va l’instant?

Aurait fallu te deviner
je n’ai rien vu
aurait fallu te demander
je n’ai pas su
sous le frimas de l’hiver
l’étendue de ta peine
je n’ai rien vu
je n’ai rien vu

Aurait fallu nourrir tes rires
si j’avais su
prendre le meilleur et le pire
je n’ai rien vu
me tenir loin des apparences
rester tout près, même en secret

j’ai confondu
j’ai attendu
je n’ai rien vu

Où va, où va, où va l’instant perdu
Où va, où va, où va l’instant perdu
J’ai passé des heures
Dans ton jardin de pleurs
… je n’ai plus
Que ces pauvres mots

On s’est laissé, au coin d’la rue
malentendus
Aurait fallu élever la voix
oui j’aurais dû
ouvrir les bras, un regard de plus
comment faire pour.....rattraper ce temps perdu

Où va, où va, où va l’instant perdu
Où va, où va, où va l’instant perdu
J’ai passé des heures
Dans ton jardin de pleurs
… je n’ai plus
Que ces pauvres mots

Où va, où va, où va l’instant perdu
Où va, où va, où va l’instant perdu
J’ai passé des heures
Dans ton jardin de pleurs
… je n’ai plus
Que ces pauvres mots
Pour toi… pour toi Marie.