Bras coupé (acoustique)

Bras coupé, tu parles la langue de bayou
Bras coupé, c’est toi qui brûles le jour
Bras coupé, t’exprimes la langue du loup
Bras coupé, ton âme à jamais disparue

Quelque part au plus bas
Dans la profondeur des journées
L’importance de la vie
Fut à jamais balayée
In the home of the brave
Il n’y a plus de doutes
In the land of the free
La vérité doit surgir
Que sur la terre des riches
Il y a un mensonge sournois
D’une place au paradis
Comme un cochon dans sa porcherie
Bras coupé…

Dans l’ombre du bayou
Vit un fantôme noir
Lui et sa bande de loups
Attendent le grand soir
Au pays des braves
Il n’y a plus de doutes
D’une vérité grave
Que les maîtres redoutent
Que sur la terre des damnés
Rôde un diable dans le marais
Qui terrifie les bourreaux
Qu’au son de son nom
Bras coupé…