Au nom des pères

Au nom des pères disparus, quelque part dans la rue
J’entends des voix: Papa t’es où?
Au nom des pères disparus, quelque part dans la rue
J’entends des voix: Papa t’es où?

Une femme tombe enceinte et la même femme enceinte tombe
Par exprès, paraît que ça fait partie des symptômes
Le rejet de sa progéniture, la peur de se faire rejeter elle-même par son copain qui jure
Qui va foutre le camp, si le test de grossesse est positif
Ça saboterait les projets futurs, hein!
Encore, elle pense à avorter, garder sa taille de guêpe
Mais cette fois, elle n’a pas la force de tuer le prochain fœtus
Qui grandit au fond de ses entrailles
Après trois mois, le gars remarque un changement de taille
Il fait un test, il enfonce son pouce en dessous du nombril
Elle pousse un cri, il a compris, ce qu’il touche, c’est son p’tit
Oh please pourquoi, tu m’as menti salope?
Il attache ses jeans, se rhabille, zip son manteau, salut
Espèce de sale, elle est seule dans le salon, se saoule
S’endort et se met en position de fœtus sur le sol

Au nom des pères disparus, quelque part dans la rue
J’entends des voix: Papa t’es où?
Au nom des pères disparus, quelque part dans la rue
J’entends des voix: Papa t’es où?

On me dit tiens bon Bruno persévère
Tout serait différent si j’avais eu un père sévère
J’aurais pas quitter l’école si tôt, et j’aurais pas trouver l’alcool si doux
Non j’aurais percé vers l’Université
Ingénieur ou docteur
Bref, j’aurais pas connu le centre d’accueil
Il m’aurait appris à pédaler, tomber, pour me relever vite
Les deux pieds dans les airs… yeah
Mais tout ça, je l’ai appris tout seul
J’l’ai acquis tout jeune, le coeur transpercé versant du sang dans mes poèmes
J’ai fait ma propre thérapie, mon repère c’était les vers
L’amour propre ça se perd, c’est vrai
L’enfant se tait, devient ce père qui se pervertit
Des fois l’absence du père est une bénédiction
Si sa présence était positive, on s’en apercevrait

Au nom des pères disparus, quelque part dans la rue
J’entends des voix: Papa t’es où?
Au nom des pères disparus, quelque part dans la rue
J’entends des voix: Papa t’es où?

Au nom des pères qui baissent les yeux dans ce monde qui est sans pitié
Combien d’avocats voient des cas s’empiler
Des gardes partagées réduites en visites au week end
En plus il y a la médiation pour vérifier si je l’aime
Donc, pour éviter des migraines
Je me résigne à l’idée qu’à dix-huit, il va décider de lui-même
Je vais attendre dix ans seulement, mais dix ans c’est long
Disant cela, du divan j’me lève
Une photo de mon fils dans mon portefeuille
Malgré que je sais qu’après la cour, il y a des chances je ressorte seul
Il n’est pas encore neuf heures, je fais les cent pas devant le Palais de Justice
Avec un paquet de cigarettes, juste triste
Que l’amour avec ta mère devienne amère comme la mort, mais
Quand y’en a marre, y’en a marre
Ma démarche, c’est pas une affaire de fric
Je garde mon esprit saint au nom du père et du fils

Entrez des paroles!

La Boîte aux paroles compte sur les utilisateurs comme vous pour enrichir sa banque de données! Si vous connaissez les paroles des chansons de la liste ci-dessous, ou de tout autre chanson interprétée par Dramatik, faites-en profiter la communauté en les retranscrivant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.