Les téléphones

J’ai entendu mon coeur se fendre
J’ai entendu mes os éclater sous ma peau
Crac, c’est le son des os qui éclatent sous ma peau
Cric, c’est mon cœur qui se fend sous les os

Ha ha ha haha, j’ai détruit les téléphones
Ha ha ha haha, et je n’attend plus personne
Ha ha ha haha, j’ai détruit les téléphones
Ha ha ha haha, je n’appartiens à personne

Bien entendu, j’ai fait ce qu’on m’a dit
Bien entendu, je l’ai fermé ma gueule
Clac, c’est le son de mes genoux sur le sol

Ha ha ha haha, j’ai détruit les téléphones
Ha ha ha haha, et je n’attend plus personne
Ha ha ha haha, j’ai détruit les téléphones
Ha ha ha haha, je n’appartiens plus à personne

Ha ha ha haha, j’ai détruit les téléphones
Ha ha ha haha, j’ai détruit les téléphones
Ha ha ha haha, j’ai détruit les téléphones
Ha ha ha haha, je n’appartiens à personne