Les parasols

Les parasols de juillet flottent dans le vent
Il n y a que le soleil qui travaille à plein temps
Pourtant y a l’orage depuis janvier
La marée monte, les vagues font pas de quartiers

Et les parasols continuent de voler
Dans l’air crevant, mais y a rien de salé
Y a que les larmes qu’ils faudraient assécher
Des jours et des nuits à mettre de côté

Hey parasol, donne-moi un lift
Hey parasol, donne-moi un lift

Les parasols s’envolent, l’automne va s’amener
Les rêves sont présents, les budgets limités
Y a trop de voyages qui restent ancrés
Au quai de mon île, où reposent mes voiliers

Et les parasols me protègent du temps
Plus d’indicateur chez la rose des vents
Vie calculée et sourires accablants
Le regard s’éteint et le coeur se ment

Hey parasol, donne-moi un lift
Hey parasol, donne-moi un lift

Et les parasols se poussent avec l’été
Un hiver long et un froid à pelleter
Des notes dans la peau et un mois de janvier
Quand juillet reviendra, promet-moi de m’amener
Promet-moi de m’amener