Tais ta tête

Perçois-tu la rumeur fluide
Sous le cri imposant des machines
La mélodie ondulante
Sa douce vibration dans l’échine
L’harmonie manifeste?
La vie conspire en ta faveur

Les couleurs s’accrochent
À tes iris, elles font valser
Tes pupilles sur l’éclat de la beauté
Les étincelles dans ton regard
Raniment la magie endormie par les civilités
Le tendre vent apaise d’une caresse tes poumons anxieux qui le cherchent
Il pointe son air vers tes névroses et les souffle lentement
Respire pendant que tu vis
Pendant qu’il est temps

Tais ta tête
Laisse-toi être
Va rejoindre ton cœur
Lui, il sait
(x3)

Perçois-tu la rumeur fluide
Sous le cri imposant des machines
La mélodie ondulante
Sa douce vibration dans l’échine
L’harmonie manifeste?
La vie conspire en ta faveur

Tais ta tête
Laisse-toi être
Va rejoindre ton cœur
Lui il sait
(x3)