Rien ne se perd, rien ne se crée

Par le bout de mes doitgs
J’essaie de réveiller
Un cafard endormi
Juste au pied de mon lit
J’ai beau pincer très fort
Mais il ne se lève plus
Je crois que c’est fini
Pour mon nouvel ami