Carrousel

Montre-moi sur quel versant
Se couche et se lèvent
Ta lune et ton soleil
Je veux voir
Quelle direction tu prends
Lorsqu’arrive la rue
Saint-Laurent
Où s’échouent la plupart de
Tes rêves
Où galopent tes meutes de
Chimères
J’apprendrai ta chanson
Préférée
Pour savoir comment te
Consoler

Tu tournes dans ma tête
Comme un carrousel
Qui ne s’arrête jamais
Ne t’arrête jamais
Tu tournes dans ma tête
Comme un carrousel
Être malade me plaît

J’immolerai mon cœur aux
Quatre feux
Le hisserai au sommet du
Mont-Royal
Pour que tu n’aies plus
Jamais d’ennuis
Pour que tu te guides la
Nuit
Je dessinerai un visage aux
Étoiles
Pour que tu ne te sentes
Jamais seule
Des milliards de nourrices
Bienveillantes
Chasseront tout ce qui te
Tourmente

Tu tournes dans ma tête
Comme un carrousel
Qui ne s’arrête jamais
Ne t’arrête jamais
Tu tournes dans ma tête
Comme un carrousel
Être malade me plaît

Tu tournes dans ma tête
Comme un carrousel
Qui ne s’arrête jamais
Ne t’arrête jamais
Tu tournes dans ma tête
Comme un carrousel
Être malade me plaît