Au bar des suicidés

Allez, on va danser
Au bar des suicidés
Comme autrefois, on gardera les yeux fermés

Allez, on va danser
Au bar des suicidés
Laisse tes pas, un à un devant toi, s’aligner

Tu aimes encore et aimes toujours
Ce bel amour à l’imparfait
Ce bel amour aux yeux trop clairs
Ce bel amour aux yeux trop vrais

Tu aimes encore et sans arrêt
Ce bien trop véritable amour
Si véritable qu’il finira
Par vraiment massacrer tes jours

Allez, on va danser
Au bar des suicidés
Comme autrefois, on gardera les yeux fermés

Allez, on va danser
Au bar des suicidés
Laisse tes pas, un à un devant toi, s’aligner

Tu sais
Moi aussi, j’ai aimé
Des amours déjà estropiées
Le cœur se serre, mais on finit par s’habituer

Tu sais
Moi aussi, j’ai aimé
Des amours déjà fatiguées
Les blessures restent, mais on finit par oublier

Oh! s’il te plaît, ne pleure pas, je te promets qu’un jour on rira
De cet amour de trahison, oh! s’il te plaît, ne pleure pas

Allez, on va danser
Au bar des suicidés
Comme autrefois, on gardera les yeux fermés

Allez, on va danser
Au bar des suicidés
Laisse tes pas, un à un devant toi, s’aligner

Et si je meurs là-bas
Eh bien, tant pis pour moi
Je n’avais qu’à savoir
Qu’on ne rit pas de ces choses-là

Si mon cœur se débat
Ne t’en fais pas pour moi
J’ai gardé un sourire en souvenir de toi