Je suis à elle

Elle, elle, elle
Elle, elle, elle
Elle, elle, elle
Elle, elle, elle
Des femmes sont passées, sans rien dire
M’ont donné l’envie de les retenir
Des femmes sont restées une heure ou moins
Le temps de cracher ma peine entre leurs seins
Des femmes sans promesse, bohémiennes
Des anges qui te laissent, d’autres qui reviennent
Des femmes sans passé, sans avenir
Histoire de baiser, avant de s’endormir

Et puis un jour arrive celle, une balle est cruelle
Sensuelle et rebelle, un défi du ciel
Mon dernier appel, je suis à elle
Elle, elle, elle
Je suis à elle
Elle, elle, elle

Le goût des perles folles, plus mouillées que la pluie
Des lèvres sans parole, où tout est permis
Les femmes ont brûlé, comme des étoiles filantes
Une seule est restée, parce qu’elle est différente

Oui, un jour arrive celle
Ma bête cruelle
Sensuelle et rebelle, un défi du ciel
Mon dernier appel, je suis à elle
Elle, elle, elle
Je suis à elle
Elle, elle, elle
Je suis à elle

Des femmes sont passées pour un non, pour un oui
Je les ai laissées tous mélancoliques
Des femmes qui s’écrivent des romans sur la peau
Des femmes qui dérivent comme des putains d’bateaux!

Et puis un jour arrive celle
La bête cruelle
Sensuelle et rebelle, un défi du ciel
Mon dernier appel, je suis à elle
Et puis un jour arrive celle
Ma belle cruelle
Sensuelle et rebelle, un défi du ciel
Mon dernier appel, je suis à elle
Elle, elle, elle
Je suis à elle
Elle, elle, elle
Je suis à elle
Elle, elle, elle
Je suis à elle
Je suis à elle
Je suis à elle...