Vouloir t’aimer

Vouloir t’aimer rempli d’incertitudes
Et qu’entre mes mains brûlent des pleines pages de mon passé
Vouloir t’aimer, souffler sur la poussière
Et voir qu’à ma frontière, tes mains cherchent à me toucher

Je dois trouver ma route, agir toute seule, même dans le doute
Pour ne plus jamais, jamais y retourner

Aimer si fort et partager nos ombres
Et presque si confondre, tellement le sort en est jeté
Mais s’aimer d’abord, apprendre la confiance
Pardonner à l’avance, car c’est à moi de changer

Mmm, je dois trouver ma route, agir toute seule, même dans le doute
Pour ne plus jamais, ne jamais y retourner
Mmm, et là, dans un désert de ma conscience, dans un éclair
Dans cette lumière, me racheter

Mais moi, je t’aimerai, même quand viendra l’usure
De nos deux corps matures, moi, je t’aimerai
Enfin, dans la douceur, ranger les armes, offrir le cœur
Faire de ces souvenirs des choses sacrées

Mais moi, je t’aimerai, même quand viendra l’usure
De nos deux corps matures, moi, je t’aimerai
Moi, je t’aimerai
Moi, je t’aimerai