Perles de nos yeux

Nous avons sur la langue
Des tisons de feu
Une toile d’épines
Sur chacun de nos vœux

Nous ne faisons qu’attendre
L’arrivée de nos dieux
Et nous buvons les perles
Sortant de nos yeux

Nous sommes les enfants fœtus
Du nouveau continent
Et nous braverons la mort
Et nous braverons le temps

Nous sommes enfants de Vénus
Et marchons en criant
Que nous braverons la mort
Que nous braverons le temps

Si vous osez refuser
Être notre amant
Attendez-vous à voir
La couleur de nos dents

Pour sortir de nos têtes
Notre souffle violent
Nous ne reculons pas
Devant gestes de sang

Nous sommes les enfants fœtus
Du nouveau continent
Et nous braverons la mort
Et nous braverons le temps

Nous sommes enfants de Vénus
Et marchons en criant
Que nous narguerons la mort
Que nous narguerons le temps