Moi je t’aimerai

J’ai trouvé les mots pour te dire que je t’aime
Cachés au creux de tes reins
Qu’importe maintenant si oui, si non, si tu m’aimes
Car moi, je sourirai quand même
Qu’importe la fréquence de ces gestes maudits
De ces coups de langues épris
Qu’importe l’arrogance de cet amour chéri
J’irai peut-être au paradis

J’ai trouvé les mots pour te dire que je t’aime
Cachés au creux de tes reins
Qu’importe pour moi si oui, si non, si tu m’aimes
Car, moi, je sourirai quand même
Moi, je sourirai quand même
Moi, je sourirai quand même

J’ai trouvé les mots pour te dire que je t’aime
Cachés au creux de tes reins
J’ai tout aspiré, tout, jusqu’à en perdre haleine
Peut-être les dirai-je demain
Peut-être sous l’effet
D’une trop grande arrogance
Mon cœur un peu trop sûr de lui
Je dirai ces mots au creux de ton oreille
Même si je risque la potence

J’ai trouvé les mots pour te dire que je t’aime
Cachés au creux de tes reins
Qu’importe pour moi si oui, si non, si tu m’aimes
Car, moi, je t’aimerai quand même
J’ai pensé aux respirs et à ceux que l’on retient
De peur de devancer la fin
Je ne peux plus les retenir
Ces mots qui ne demandent qu’à sortir
Je veux coller mon amour contre le tien

J’ai trouvé les mots pour te dire que je t’aime
Cachés au creux de tes reins
Qu’importe pour moi si oui, si non, si tu m’aimes
Car, moi, je t’aimerai quand même
Moi, je t’aimerai quand même
Moi, je t’aimerai quand même