Rouge gorge

Je vais vous conter l’histoire d’un pauvre p’tit oiseau
Sa gorge était la plus rouge et son cœur le plus gros
Il chantait toute la journée pour la plus belles des grives
Mais depuis qu’elle est partie ses chansons n’sont plus festives

Rouge gorge
Ma poitrine est grise
Rouge gorge
Depuis qu’tu m’as détruis

Oui, vous l’avez deviné, c’est moi cet oiseau triste
Et quand elle est partie l’automne, je n’ai pas suivi ses pistes
Lorsque le cœur ne bat plus, les ailes font pareil
Alors j’reste ici toute l’hiver et j’attend le soleil

Rouge gorge
Ma poitrine est grise
Rouge gorge
Depuis qu’tu m’as détruis