De glace

Tu peux jeter la pierre moi je ne sentirais rien
Car je suis fais de glace oh je suis fais de glace
A force de tomber l’âme trop épuisée
J’ai fini par comprendre que tout malaise se passe
Que tout malaise se passe

Et puis cette musique que j’entends sans arrêt
Je sais qu’elle sera tienne, je sais qu’elle sera mienne
Celle de l’astre qui tombe car lui aussi succombe
Au désir de tomber toujours plus bas
Toujours un peu plus bas
Je sais qu’encore hier l’amour s’est liquéfié
Quelque part entre nous au trois quart de l’année
Resterons nous toujours pleurant à ses côtés
Espérant retrouver l’ardeur des premiers jours
L’ardeur des premiers jours

Tu peux jeter la pierre moi je ne sentirais rien
Car je suis fais de glace oh je suis fais de glace
A force de tomber l’âme trop épuisée
J’ai fini par comprendre que tout malaise se passe
Que tout malaise se passe
Que tout malaise se passera