Au 27-100 rue des partances

Au 27-100 rue des partances
J’ai revu mes tristesses d’avant
Briser mes bonheurs présents
Toujours les mêmes gestes
Toujours le même enfant
Qui détruit tout de peur d’être géant
Je vais au lendemain
En sachant que rien n’ira
Aussi loin que mes amours d’à présent
Je sais bien que demain
Ira peut-être moins bien
Mais je n’aurais qu’à penser au passé
Tu sais celui qu’on s’est bâti
À coups de rires et de joie
Celui qu’on s’est donner le droit d’habiter
Tu sais celui qu’on a souvent toucher du bout de nos doigts
Tu sais celui qui a grandi entre toi et moi

Au 27-100 rue des partances
J’ai brisé ton grand cœur d’enfant
Qui rêvait d’être géant
Toujours les mêmes gestes
Plus jamais le même avant
Me pardonneras-tu mes maladresses d’enfant?
Me pardonneras-tu mes maladresses d’enfant?
Me pardonneras-tu mes maladresses d’enfant?