Au nom des cieux galvanisés

Si ceux qui partent vont pour tuer
Frères et sœurs des jours détestés
Si quand on part pour l’opposé
On part pour oublier
Pour moi
Les cieux se sont calmés
Pour moi
Les cieux s’en vont briller
Aveugler tristesses du passé
Car, enfin j’ai trouvé

Vous ne savez pas ce que c’est que d’être aimé
Vous n’saurez jamais ce que c’est que d’être aimé

Si les cheveux tressés en cercle
De bleus et de verts souvenirs
Sont revenus jusqu’à ma tête
C’est que j’ai terminé ma quête
Même si le soleil ici est
Partout le même
Je sais que le temps entre nous
N’est que le baptême

Vous ne savez pas ce que c’est que d’être aimé
Vous n’saurez jamais ce que c’est que d’être aimé

Faites que mes prières voyagent
Sur le dos des vagues au rivage
Qu’elles partent retrouver mes frères, retrouver mes frères
Tous ceux qui d’une mère étrangère
Sur le dos des vagues au rivage
Qu’elles partent retrouver mes frères, retrouver mes frères
Tous ceux qui d’une mère étrangère
Sont sortis grandis loin de moi
Tous ceux que ma vie a connus
A reconnus

Vous ne savez pas ce que c’est que d’être aimé
Vous n’saurez jamais ce que c’est que d’être aimé

Il n’y aura pas mot ni image
Pour décrire nous deux
Toi et moi
Vous ne savez pas ce que c’est que d’être aimé

Au nom des cieux galvanisés
De ceux qui nous ont protégés
Ceux qui endorment les passants
Ceux qui saoulent les amants
Moi j’oserai; si je n’ose pas
C’est que je l’aime
Oh oui, je l’aime
Un peu, malgré moi

Vous ne savez pas ce que c’est que d’être aimé
Vous n’saurez jamais ce que c’est que d’être aimé

Il n’y aura pas mot ni image
Pour décrire nous deux
Toi et moi
Vous ne savez pas ce que c’est que d’être aimé

Redis encore que cheveux gris
Que même les yeux repeints de blanc
Tu resteras couché sur moi
Comme dans un grand étang de sang
Que même lendemains dégrisés
Jamais ne viendront froisser
Nos vœux étincelants de soleil
Et nos amours d’entre-sommeil
Vous ne savez pas ce que c’est que d’être aimé
Vous n’saurez jamais ce que c’est que d’être aimé

IL n’y aura pas mot ni image
Pour décrire nous deux
Toi et moi
Vous ne savez pas ce que c’est que d’être aimé