L’étoile du Nord

C’est comme la première neige
Et le premier printemps
C’est comme la première fois
Je t’aime tout autant

On s’était cru si seuls
On ne sait plus trop quand
On avait dans les yeux
Ce qu’on voulait pourtant

Mais la nuit, l’aventure
A fait de nous ses anges
Et nous vivons ce ciel
Qui ne hait ni toi ni moi

On se s’rait vu battus
Rien de ça ne ressemble
À l’éclair d’espérance
Qui toujours nous rassemble

Être aussi merveilleux
Et si bêtes à la fois
Être aussi mendiants
En se donnant nos cœurs

Comme on reçoit la neige
Au seuil de ce printemps
Ma toi-même endiablée
D’un aussi fol amour

C’est comme la première neige
Et le premier printemps
Mon amour, mon amante
Mon étoile du Nord

Va donc voir nos amis
Qu’on avait dans l’temps
Eux-mêmes te diront
Ce que j’étais pour toi

Si tu reconnaissais
Dans le noir des nuages
Mon cri d’homme heureux
Au vent de ta folie

Je pourrais vivre encore
Avec toi dans la nuit
Une étoile est en toi
Une étoile est en moi

Nos désirs ont des mains
Vers un futur enfin
Qui rejoint nos enfances
Jusqu’à la fin des temps

C’est comme la première neige
Et le premier printemps
Mon amour, mon amante
Mon étoile du Nord

C’est comme la première neige
Et le premier printemps
C’est comme la première fois
Et même la fois d’avant

Je t’aime tout autant
Sauf que je suis parti
Vers un nouveau pays
Au large de nos vies

Ne me tiens pas rigueur
D’être aussi fantaisiste
D’être aussi maladroit
Et si fort à la fois

Je t’admire et te plains
D’être aussi seule et reine
Reine de quoi, reine de nous
Reine de moi, ton doux fou

Mon amarre, ma bagarre
Mon numéro perdu
À travers nos deux corps
Je t’aime encore

Comme la première neige
Et le premier printemps
Comme la première fois
Je t’aime tout autant

C’est comme la première neige
Et le premier printemps
Mon amour, mon amante
Mon étoile du Nord

C’est comme la première neige
Et le premier printemps
Mon amour, mon amante
Mon étoile du Nord