Corridor

Un sentiment bizarre
Tout à coup m’envahit
Une marée montante de glace
Qui me remplit
Un sentiment bizarre
Qui vient de l’intérieur
Pourquoi t’es parti?
Je n’ai plus jamais de chaleur

Un sentiment bizarre
Tout à coup m’a détruite
Souvenir intense
D’une soif inassouvie
Ce mal de toi immense
Que je cache à l’intérieur
Pourquoi t’es parti?
Je n’ai plus jamais de chaleur

Quand t’es parti
Moi j’ai pris le plus long corridor
Le plus sombre, le plus étroit
Celui qui mène à l’envers de ton corps
Quand t’es parti
Moi j’ai pris le plus long corridor
Celui-la sans fenêtres, le plus sombre
Celui qui mène à l’envers de ton corps