Au nom de la raison

Plus de raison d’exister
Tes châteaux en Espagne sont effondrés
Sur ton lit, il y a ta valise ouverte
Ta chambre est comme ta vie
Sans queue ni tête

Tu pleures tes déceptions
Chacune des larmes qui coulent
Porte un nom
Mais pourquoi donc toujours
Fuir une tempête
Qui n’existe que dans ta tête?

Au nom de la raison
Tu as laissé passer hier
Des amours, des passions
Mais laisse donc ton cœur te guider

C’est quoi la vérité?
Qui peut prétendre un jour y avoir goûté?
À marcher toujours dos à la lumière
T’as jamais vu que l’ombre de toi-même

Tu pleures tes déceptions
Chacune des larmes qui coulent
Porte un nom
Mais pourquoi donc toujours
Fuir une tempête
Qui n’existe que dans ta tête?

Au nom de la raison
Tu as laissé passer hier
Des amours, des passions
Mais laisse donc ton cœur te guider

La-la la-la la-la
La-la la-la la-la la-la la la...