Légitimer le meurtre

Les racistes sortent du placard
Et puis placardent les walls
Sous l’œil d’internautes avides
De distribuer des pierres
Sous pulsions de mort
La haine est bon enfant et sans gêne

Conforter dans les idées qu’ironiquement le news «feed» nourrit
Quand Facebook ghettoïse les idées et façonne l’esprit

Le média de sa masse fesse fort
On acquiesce à coups de likes de chats pis de chattes

Légitimer le meurtre par la raison
Légitimer le meurtre par la culture
Légitimer le meurtre par la peur
Légitimer le meurtre

De si loin de son bureau ou de son confort en banlieue
Parce que le crime pour lequel on juge l’autre c’est d’abord d’être pauvre

En quête de sang et de traditions.
Le pourquoi des meurtriers nous fascine tant
Et écoule les tirages,
On est des fantômes qui murmurent notre racisme en blague

Légitimer le meurtre par la raison
Légitimer le meurtre par la culture
Légitimer le meurtre par la peur
La peur de voir qu’on est peut-être tous des malades.