Anti-occident

C’tu le plan qu’on se retrouve sans plan?
Isolés devant le monde qui fond, beaux paysages en fond d’écran
C’est le genre de contraste qui colore nos journées

Pu de libido, pub de KY à la télé
Pu de vie, pu de bananes, version Donkey Kong
L’ostie de cadran dans ton crâne est la seule chose qui cogne
5 jours par semaine dans l’trafic que tu nourris
C’est pas les lundis que t’aimes pas, c’est leur système pourri

Ici, y’a pas juste le thé qui est antioxydant
Ici, ce qu’on murmure, ailleurs, on le crie

Au pied du mur, j’endure les mots dits par un bel homme
J’suis mûr pour la paix, mais j’t’en maudit, parabellum
Y’ont mis le couvercle sur les manifs
Mais dans’ casserole ça reste bouillant
Les gens savent d’instinct qu’y aiment pas le système
Y’ont les deux pieds dedans
Mais comment mettre des mots sur ce qu’on comprend pas?
Comment voir que la tristesse vient de ce qu’on a
Pas de ce qu’on a pas?
Comment réprimer le désir
Quand tout autour l’encourage?
Pour se rebeller contre l’Empire
Y faut la Force, non le courage

Ici, y’a pas juste le thé qui est antioxydant
Ici, ce qu’on murmure, ailleurs, on le crie

Investir sur les remèdes
Mais cacher les causes
La richesse de la plèbe
Se calcule en glucose
File devant le Club Med
Vivre, attendant la pause
Fille avance son cul maigre
Ivre, ne vivant que dans l’autre
Mais sous sa peau cubanisée
Sous nos Guy Laliberté
Sous nos vies organisées
Et nos envies de liberté
Sous notre harassante dépendance
Sous nos apparences d’abondance
Sous les rêves qu’on vend aux autres
Collectivement on est pauvres

C’tu le plan qu’on se retrouve sans plan?
Isolés devant le monde qui fond, beaux paysages en fond d’écran
C’est le genre de contraste qui colore nos journées
Pu de libido, pub de KY à la télé
Pu de vie, pu de bananes, version Donkey Kong
L’ostie de cadran dans ton crâne est la seule chose qui cogne
5 jours par semaine dans l’trafic que tu nourris
C’est pas les lundis que t’aimes pas, c’est leur système pourri

Faque face aux Québécor pis Reader’s Digest
On se dit que le changement qu’on attend
Viendra sûrement dans les petits gestes
Mais comment réapprendre
À aimer correctement?
Toute notre vie, on s’est fait vendre
Que l’amour se donne en donnant
Mais c’pas donnant donnant
Pis Dieu que c’est frustrant
T’aurais beau te sevrer, y t’en promettent tant,
Pour te déconstruire, faudrait devenir mutant
Y veulent pas croire en un autre monde,
Y disent qu’on a pu le temps
Changent créativité en honte
On s’épuise en luttant

Fuck le cynisme, on peut inventer un autre système.
À leur racisme, leur haine, répliquer moi aussi, je t’aime

Ici, y’a pas juste le thé qui est antioxydant
Ici, ce qu’on murmure, ailleurs, on le crie