L’ours qui a vu l’homme

Vous savez, y a souvent des gens qui me d’mandent, Robert? Qu’est-ce que Bas-Canada?
Et bien, à ça, je réponds invariablement ceci

(Yeah…)

Yean, on a du bois pour toffer toute l’hiver, on élabore le labeur à l’année longue
On est so fly qu’on est su’l moustiquaire, y a pas l’choix d’d’abord rapporter ben du beurre à maison
Gang de mononcs font leur thang, t’apprendras pas la grimace aux vieux singes
T’as vu un gars qui m’a vu, c’est ben simple, j’pense que t’es l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’mince

Mince, mince, mince, minceur, c’est dans
Mince, mince, mince, bonheur, c’est dans
Mince, mince, mince, malheur dans
Mince, mince, mince

Doin it la façon qu’on me l’a montré, le plan, yé calculé au millimètre minimum
Minimum un des maillons dans la chaîne, la tradition, elle est déjà millénaire
Better known as le mince, get goin, ça va ben
Jette pas l’bébé avec l’eau du bain (ouin) queq’chose dans le ch’min
Dans la mesure de l’impossible, on fait notre possible
Si j’veux passer par là, m’a tasser ta colline
C’est qui ça qui est dans la serrure, c’est ma bobépine
Mets du citron dans mon drink, pas d’la codéine
Brûler du gras pis d’la protéine, huile de béluga pis bodybuild
Spendin mes dolla bills sur la bouffe que j’me mets dans le bide
La parole est d’argent, le silence est d’or à la base, fait que j’dépense
L’argent d’mes paroles pour apprécier mon or en silence
J’parti dans l’bois pas dire un mot, tu l’sais, j’t’en vacances
Sirote ma solitude, smokin and jeûnin, en ville ou en forêt, mais jamais suburban
Yolo, génération twerkin, allez-y mollo sur le apple du serpent
J’monte sur mes grands chevaux, j’connais l’inventaire de ton entrepôt
Essaie pas d’noyer l’poisson, ça, c’est nager à contre-courant, now you know, now you know
Sur la go, Bobby keto, baby, I’ll be gentle, mais on l’fait dehors même si fait en bas d’zéro
Le monde est à toé quant à lui le dinero appartient à ceux dont les employés s’lèvent tôt

Mince, mince, mince, minceur, c’est dans
Mince, mince, mince, bonheur, c’est dans
Mince, mince, mince, malheur dans
Mince, mince, mince

Tiens la route, les gars font du trap, j’fais des pièges à ours
Plein à foutre, sauf le début, y a une fin à toute, dans la toundra avec ben d’la tourbe
C’toujours pour essayer d’pogner un piece de mon pie que les chiens accourent
Tu peux trouver Bobby Nel en train d’mâcher d’la gomme up in Singapour, doin it pour (yeah)
Les enfants, les tout petits, ceux qui sont cachés dins grands faut pas croire c’que le loup te dit
Autre vie, mêmes défis, that’s how it s’posed to be, si tu redoutes, just stay close to me
Oh que oui, tout est mélangé dans l’pot-pourri
Les pots sont cassés, les poètes aussi, know your History
Toute se répète, l’univers est un loop, on est Busy Bee, j’defrost ton Mini-Wheat
Épidémie, la population nourrie au grain, le troupeau est en charge
La périphérie sous occupation aussi longtemps qu’la place du couteau est dans l’back (yeah)
Quelle mouche te pique, prends connaissance des fondations du biz
Prends ton ignorance à deux mains pis fais-lui comprendre que ça s’ra toujours toé qui décide
On n’oublie pas, mais on pratique le pardon pis on sait faire payer les gens
Arbres à billets, on n’a planté deux, trois, ils vont manger leu bas pis s’faire sécher les dents
Tu veux essayer d’gagner la présidentielle, porter mes shoes?
Courir le risque, c’est fatiguant pis tu risques de terminer la course, à cogner des clous

On a du bois pour toffer toute l’hiver, on élabore le labeur à l’année longue
On est so fly qu’on est su’l moustiquaire, y a pas l’choix rapporter ben (ben) du beurre à maison
Gang, gang de mononcs font leur thang, t’apprendras pas la grimace aux vieux singes
T’as vu un gars qui m’a vu, c’est ben simple, j’pense que t’es l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’mince

Mince, mince, mince, minceur, c’est dans
Mince, mince, mince, bonheur, c’est dans
Mince, mince, mince, malheur dans
Mince, mince, mince