Dramaturge

It’s on you
It’s on you
It’s on you
It’s on you
Baby, it’s on you
It’s on

Ma mère a immigré au Québec dans les années 70
Laissant Haïti derrière, tenant ses papiers d’affranchie
Rêve à l’Américaine sans un avenir garanti
L’espoir atterrit loin quand il s’agit d’voir grandir
Le dragon dans l’ventre, j’ai vu le jour au mois de mai
Élevé dans un cachot, mais c’est toujours à moi d’aimer
La monarchie, où est-ce que la porte est hermétique
Parce que j’suis un public ennemi, mais c’est eux qui ont pop un Kennedy
Cours! Run! Cours Rodney King
Ils veulent couper des barbelés pour en faire une couronne d’épines
La vie m’a fait pleurer, après ça j’ai gueulé, passez l’mic
Moi, ma life avait pas de quoi de nice, par les amis rejetés
Pas de gâteau d’anniversaire, pas de happy birthday
Pas de cadeaux, d’amis sincères et d’accolades ou de Hershey
Fuck le reste, juste une feuille et un stylo
J’suis dans ma forteresse plus que seul sur le micro

J’suis l’dramaturge de l’environnement qui m’entoure
C’est ma nature, j’ai grandi dans l’son qui rend sourd
C’est ça ma cure, j’ai envie d’entendre du lourd
C’est ça ma cure, c’est ça ma cure

J’suis l’dramaturge de l’environnement qui m’entoure
C’est ma nature, j’ai grandi dans l’son qui rend sourd
C’est ça ma cure, j’ai envie d’entendre du lourd
C’est ça ma cure, c’est ça ma cure

L’enfant, qu’on n’voulait pas, s’enfonce comme un stérilet
Même solo, j’allais en marge, sans être ready, yo
Mère monoparentale, enceinte, stéréo
Mon père a même pas laissé d’empreintes sur le radio
Fuck, j’ai jamais entendu ses signaux
Mais je l’attendais les bras ouverts comme les antennes des 80’s, yo!
Pour moi, le rap c’était ma bouteille à la mer
J’étais tellement cassé que j’ai même vendu des bootlegs à ma mère
Remercie la mer, bruh, j’tais impossible
Le passé a fait de moi un MC amer, but you can’t touch it
Les nouveaux parents, responsables de cette vie entière, acceptent de vivre l’enfer
J’maudis l’État, vous direz qu’ils m’enferment
Y a pas d’répit sans stabilité financière
Fuck dat si l’idée vire en guerre, mon fils saura s’diriger si j’m’enterre
Belle photo, là, sans cadre, sans père, here we go
Verre de chocolat sans paille, sans lait, que de l’eau

J’suis l’dramaturge de l’environnement qui m’entoure
C’est ma nature, j’ai grandi dans l’son qui rend sourd
C’est ça ma cure, j’ai envie d’entendre du lourd
C’est ça ma cure, c’est ça ma cure

J’suis l’dramaturge de l’environnement qui m’entoure
C’est ma nature, j’ai grandi dans l’son qui rend sourd
C’est ça ma cure, j’ai envie d’entendre du lourd
C’est ça ma cure, c’est ça ma cure, yo

Trois M, logo du groupe mythique
Muzion, c’est nous trois, deux dudes pis une fille
Rewind sur l’histoire comme sur un tourne-disque
Il fallait qu’on y croie pour que le crew se fixe
On est genre le meilleur groupe, on est unforgettable
Dans les sondages, on est on, c’est tellement fou ce shit
C’est qu’on n’a jamais frappé à une aucune porte de major
Aucun recording label, mon pen au bord des papers
Un an de négociation, on pouvait pas juste signer any deal
Déjà twenty years, Stanley, Jenny cheers
Eh oui, j’suis passé de ado à père de quatre enfants
J’arrose la fleur du rap, t’entends, y a d’autres rappeurs de quarante ans
Connecté par le cœur, j’collecte les droits d’auteur
Ma plume a le vertige, j’ai cette peur de poète à la hauteur
Check un replay value, l’art rare comme un DJ sur vinyl
Fly high, rest in peace à Le Voyou

J’suis l’dramaturge de l’environnement qui m’entoure
C’est ma nature, j’ai grandi dans l’son qui rend sourd
C’est ça ma cure, j’ai envie d’entendre du lourd
C’est ça ma cure, c’est ça ma cure

J’suis l’dramaturge de l’environnement qui m’entoure
C’est ma nature, j’ai grandi dans l’son qui rend sourd
C’est ça ma cure, j’ai envie d’entendre du lourd
C’est ça ma cure, c’est ça ma cure, yo

You the one, you the one
You the one, only you
You the one, you the one
You the one, only you