Yalla

(Pussy hole, Yallah Yallah Yallah, vas-y négro, vas-y…)

Obia le Chef, respect, honneur
Dans le turfu négro, Blade Runner
J’ai la clé comme Anubis, épiderme rugueux, je n’aime pas la police
Ces putes se font sauter comme un parachutiste
J’vous la mets profonde, j’vaisall-in”
Mille-huit-cent-quatre, Toussaint Louverture, Dessalines
Déséquilibré même en New Balance
Bédave en jouant du Brassens dans la Benz
Un King Push avec malice, on s’éclipse dans la matrice, on prend le Khalis
Ces sales putes veulent pas que j’vive
Ouais, j’ai battu le cas, mon avocate est juive
Quadruple A Cannatonic
Pas de pilules narcotiques, la médecinale, ma dose est prescrite
J’ai la prise du sommeil sur ces p’tits rageux
Visage bleu comme la Rolex President
Y a du pain sur la planche, mon nègre, fais le chiffre
Pirouette coupe la tranche, mon nègre, où est le spliff?
Oinj dans le trafic, j’suis foncedé à la sortie
Fais le profit, pas de Clyde, prends le Bonnie

Pussy hole
Yallah
Roi Heenok…

Vas y casse-toi mon trou du vagin
Bats les pattes, mon travelo
C’est pour les grands monsieurs
Je marche dans le désert avec Tragedy Khadafi
On jeûne pour quarante jours et prie Allah pour quarante nuits
Roi Heenok, l’imam djihadiste, on s’équipe
Lourd comme le Bataclan
Pour la guerre sainte, sur nos têtes il y a des turbans
Et juste après le braquage sur Paris
J’appelle mon bijoutier et fais sertir ma Patek Philippe
Fais inonder de diamants ma Nautilus
Ma Rolex Deep Sea, je garde la lunette intacte comme à l’origine
Ambitieux comme Adolf Hitler
J’me promène toujours armé d’un révolver comme en quatre-vingt-quatorze
Dans le ghetto, mes thunns et kikos mélangent le sirop pour la toux avec la codéine
Il sont grave accros au lean et l’oxycodone Percocet

Pussy hole
Roi Heenok
Obia…

Titres les plus consultés