N’oublie pas

Tu disparais vers le large
Toujours en quête de liberté
Mais tu ne sais pas quelle voie prendre
Tu ne sais pas quelle emprunter
Le mât de ton voilier cassé
Tu ne crois pas pouvoir ramer
L’impression que le courant
L’emportera toujours sur toi

Mais n’oublie pas que même petit
Tu peux être le plus grand des homes
N’oublie pas que tu dois rester fort

Ton petit tambour qui bat
À la vitesse de la lumière
Et qui résonne dans mes tympans
L’effet d’une bombe nucléaire
Je sens ton manque d’oxygène
Même en pleine mer
Je vois ton souffle qui palpite
Tu crois que ton bonheur s’effrite toujours