Michelle

Il l’aurait amenée avec lui
Qu’elle voit l’océan à vue de dieu
Surplombant la neige des cieux
Les oreillers volants

Il aurait voulu l’embrasser
Pour assouvir ce grand désir
La prendre si tendrement
Et ne plus jamais fuir

Il a senti la force d’un trou noir
Son étoile aspirée
Il s’imagine une autre vie
Où ils auraient été diamant

Il franchirait l’immense rivière
Combattant les tourbillons, les requins
Diviser comme Moise la mer
Et courir jusqu’à demain
Pour aller chercher sa main