Les corps invincibles

Si les barrières s’écroulent
Je danserai dans la foule
L’envie poignante de m’élancer
Sans retenue, désarmé

Encore une fois
Immobile
mes pieds lourds de ferraille
Dans mon coin figé
Un noeud dans les entrailles

Je vois les corps invincibles
Libre jusqu’au bout des doigts
Dessinant des cercles dans le vide

Une fois de plus
Engourdi
Mon corps d’épouvantail
Reste planté là
À tanguer vers la faille

Je rêve de danser parmi eux
Libre jusqu’au bout de moi
Les bras hauts dans l’espace

Les bras hauts dans l’espace
Dessinant des cercles dans le vide

Si les barrières s’écroulent
Je danserai dans la foule
L’envie poignante de m’élancer
Sans retenue, désarmé (libéré)