Toute une vie

On est fait de quoi, dites-moi
On naît comme ça un beau jour
Et puis on entend dire bonjour

Y a le sang, la chair et le bois
Qu’on touche, on espère, c’est comme ça
Y a le vent, la terre et les lois
Qu’on laisse au vestiaire quelques fois

On est fait de quoi, dites-moi
Quel effet on fait, à qui et pourquoi
Et qu’est-ce fait de savoir tout ça, ah ah ah

Y a la sueur, les rêves et la foi
Parfois, on en crève d’un des trois
Y a la peur, la sève et l’émoi
D’un rien qui s’achève au détroit

Toute une vie comme ça
Sauter des clôtures, tourner le sablier
Porter son armure, jouer au chevalier

Toute une vie comme ça
Soigner ses blessures, tourner le sablier
Repeindre d’azur les cages d’escalier

On est fait de quoi, dites-moi
Y a l’amour là-bas, on est tous autour
On espère tout bas avoir notre tour

Y a le coeur, la tête et le corps
Qui se font tempête ou s’ignorent
Y a les fleurs, les bêtes et l’aurore
Derrière les fenêtres où l’on dort

On est fait de quoi, dites-moi
On part comme ça un beau jour
Et puis on se dit “c’est trop court"

Y a le temps, les pierres et la pluie
Autant de mystère que de vie
Y a l’printemps, l’hiver et l’envie
D’avoir l’univers comme pays

Toute une vie comme ça
Sauter des clôtures, tourner le sablier
Porter son armure, jouer au chevalier

Toute une vie comme ça
Soigner ses blessures, tourner le sablier
Repeindre d’azur les cages d’escalier

On est fait de quoi, dites-moi...