Tjrs raison

Nous autres, on sait c’est quoi qui s’passe
Moé, j’ai toujours raison, OK, l’mince?
Je sais que vous êtes rien qu’une gang d’obsédés d’marde
Mais juste à entendre le timbre de ma voix, vous relaxez les neurones
M’as vous le donner, mais rien qu’un ti-peu
Parce que ça coûte cher, l’mince
OK? OK? Ben ouais

Ah ah ah
J’ai toujours raison, (ah ah ah) ah
J’ai toujours raison, ah ah ah
J’ai toujours raison, (ah ah ah) hey hey
J’ai toujours raison, ah ah ah
J’ai toujours raison, ah ah ah
J’ai toujours raison, ah ah ah
J’ai toujours raison, ah ah ah
J’ai toujours raison, ah ah ah
J’ai toujours raison, ah ah ah
J’ai toujours raison, ah ah ah
J’ai toujours raison, ah ah ah
J’ai toujours raison, yeah

Peu importe la raison
Pourquoi tu t’poses des questions
J’suis l’meilleur sous la pression, yeah
Mes projets traversent les saisons
Pourquoi j’ai make it, bonne question
Même si j’connais pas la réponse
J’me dis qu’j’ai toujours raison
Ouh (ouh ouh ouh)

Tu peux m’appeler Ti-Joe Connaissant, yeah
Ouh ouh ouh
Pour la chaîne, j’suis reconnaissant
Elle est dans l’cou
C’est la plus belle sur le marché
Impossible d’me l’arracher
Tous mes malades veulent du kankan
J’docteur House sur les patients

Happy
J’évite les niaiseries
J’m’assis sur le beat
J’drop le shit, ça sent le heat
And I
I feel it
La vie, c’est un feeling
Le sourire sur la figure
On n’a pas peur du ridicule, nah

Toujours raison
J’pense qu’j’perds la raison
J’ai tout à fait raison même quand j’ai tort
(J’ai tout à fait raison même quand j’ai tort)
Dis aux enfants d’aller jouer dehors
(Dis aux enfants d’aller jouer dehors)
J’suis dans ma bulle, en dedans je suis mort
(Oh oh oh)
Vacances dans le sud, j’ai perdu le nord
(Oh oh)

Dring dring, j’ai une autre ligne
J’te rappelle plus tard, j’ai pas de réseau
J’suis un king dans ce fucking game
Pas besoin de bling, j’suis un bijou

Mets le kankan dans le sac à dos
La beuh, gomme balloune
Le téléphone, il est tapped, allô?
Trap dans l’bungalow
Toujours raison, c’est exact, oh oh
Aucune raison de débattre, oh oh oh

Gang de chums, c’est la saison, toujours raison
Gentil gang, gentil gang dans la maison
T’arrives juste pour le thé
Roule un L après le W
Qu’est-ce qui disent
Qu’est-ce qui disent
Peux-tu parler normalement
J’bouche mes oreilles “na na na"
Toujours raison, d’mande à maman
7ième Ciel représente, mets les croquettes dans mes pockets
Qu’est-ce que j’tiens là dans mes mains
Ouh, rien, Alain Choquette

J’ai toujours raison, ah ah ah
J’ai toujours raison, ah ah ah
J’ai toujours raison, ah ah ah
J’ai toujours raison, ah ah ah

Des fois, j’ai raison, mais chu souvent raisin pis je ressens toujours la résine
Des fois, c’est ben long pis des fois, c’est moi le raccourci, escalader la cime
Ceux qui parlent, ils savent pas, ceux qui savent, ils parlent pas la même affaire à la chasse
J’ai pensé à ça pis, si Jean il était sage, l’autoroute s’appellerait Jean Lecave

Qu’est-ce tu connais de c’que j’connais, les affaires que je connais pas, je les connais bien
Ceux qui font les vraies affaires pis ceux qui aiment en jaser
Ben en général, c’est pas les mêmes
Mon père m’faisait réciter l’alphabet à l’envers après l’école en première année du primaire
Juste pour être sûr que j’les prendrais pas à la lettre, les professeurs
Ça, mon papa, c’est élémentaire

La vérité, c’est un concept humain, demande à la forêt qu’est-ce c’est qu’elle pense de ça
On veut encore plus de cadeaux après qu’on ait appris que le père Noël existe pas
Ye ne sais pas, ye ne sais pas, ye ne sais pas, ye ne sais pas, ye ne sais pas

L’fait qu’on soit là
Qu’on aime ça
C’est déjà des effets spéciaux
N’a qui l’ont échappé-é
J’en connais morts su’l tort
Ramener la magie, on fait sûr
Hey!

Don’t know, pas sawoir
J’aimerais ben ça t’informer
Vers où on va
Ye sais pas (ye sais pas)

Stack pour un jeep électrique
Stack pour un foutu earthship
Dans l’club, parti sip
Su’l chiffre, en train d’chill
Fait ça partout
Jour, nuite
Whip, banlieue
Béton, route, piaule
Tri zéro, rep pour le cosmos

Don’t know, pas sawoir-oir
D’où vient la saveur
C’comme si on l’épice, on la poivre
La vie, on la badigeonne
Fait faire des pirouettes dans poêle-êle
Sans ça, straight up, fuckin’ pauvre
J’pense j’ai raison, négro

I’m bout to drop les grandes vérités, toujours raison quand t’as tort
Quand tu t’trompes
Allô, R.I.P, j’ai d’jà l’numéro du croque-mort
Tous ces énoncés enterrés, renoncer à nos intérêts
Faites les pantins tant qu’vous voulez, mais ça fatiguera votre âme
J’laisse le réel nous envelopper, chez nous, on travaille le soir
Le matin, la nuit, l’après-midi, la retraite, j’connaîtrai jamais
J’ai des amis qui s’font rares, ils habitent autour du globe
Les absents ont toujours tort, est-ce que c’est moi ou eux qui manquent

Toujours raison quand t’es pas là-bas
Toujours en vie, j’connais pas la mort
On a la potion comme Barabas
Pis la passion comme ça pas rapport
Le team, c’est le sept, faut lever la barre
Checke à Paris, tu nous vois là-bas
Bientôt au Luxembourg, on ouvre un compte
Trop high, une résidence aux Pays-Bas

J’ai toujours raison, ah ah ah
J’ai toujours raison, ah ah ah
J’ai toujours raison, ah ah ah
J’ai toujours raison, ah ah ah
J’ai toujours raison, ah ah ah
J’ai toujours raison, ah ah ah
J’ai toujours raison, ah ah ah
J’ai toujours raison, ah ah ah

Silence dans l’assistance, OK
Mesdames et messieurs
Ceci est une présentation de la troupe de théâtre 7ième Ciel
Merci...

Titres les plus consultés