Le ruisseau est motivé

(Han, ah…)

Ok, yo, ok
Toute tourne comme sur une toupie
Ça va good good, aujourd’hui, posé
Toute va ben pas pire
Va pas survivre si on d’vient pas un peu toqués, ok
On garde le sourire des fois que, han-han, le futur vire meilleur qu’ça augure, han-han

J’sorti en quatre-vingt-huit (han-han), quatrième décennie (han-han)
Ma maman, mon daemon, la Déesse, still les seules personnes be dissin me
Mon temps, yé relatif, ch’plus jeune qu’en 2006
Me suis r’tourné avant d’sortir d’l’enfer, mais c’tait pas pour voir Eurydice
Tu devrais ouvrir un livre, au pire, check juste les images
D’mande-toi pas pourquoi c’est toujours au masculin quand qu’on se d’mande c’est qui l’cave
On va partir demain, mais on était prêts hier
Faut répartir le foin, mon œil, j’ai des œillères (han-han)
Permanent temporaire, comme si de rien n’était phacochère (han-han)
On s’en câlisse-tu pas vraiment qu’le monde s’en câlisse pas vraiment d’quoi t’as l’air
Pa’ce personne a vraiment fait l’tour d’la Terre, y ont toute coupé les coins ronds (han-han)
La question est dans réponse, ça, c’est la farce du dindon
Tu t’prends toujours pour la chaîne, mets-toé à place du chaînon
Les trois p’tits cochons, c’est des mousquetaires pis l’quatrième, mon loup, il chill pas dans maison
Toé, tu réfléchis full, tu d’mandes l’oeuf ou la poule (han-han)
Tu devrais p’t-être demander au poussin c’est qui qui l’a nourri, you fool

À part de ça
Toute tourne comme sur une toupie
Ça va good good, aujourd’hui, posé
Toute va ben pas pire, han-han
Va pas survivre si on d’vient pas un peu toqués, ok
On garde le sourire des fois que, han-han, le futur vire meilleur qu’ça augure

Yo Bobbé! Let’s do a track
Tire deux, trois cailloux! Sing it!
Ruisseau au lac, un peu mal aux pattes
De retour guéris, constamment back, soignés
Chummé! Aucune blague
S’claque, c’mad bon vieux rap, chant-mé!
On est des foutus abonnés, han-han
Le débit du fleuve nous quitte jamais, han-han

300 000 ans nomades, 10 000 ans sédentaires
Ouin, sans commentaire
J’ai toujours dit je t’aime, j’pense j’ai déjà dit j’t’haïs
La vita è bella, la mort aussi, mais avec l’entre-deux y a rien qui rivalise
Chu pas ton ami, ton papa, ton chien ou ton singe, t’es Rémi, moé, chu Vitalis
Y en est pas question paske y en est pas réponse, ton canot survit au Titanic
J’pas là, mais check à ta gauche, j’tais là, faque check à ta droite
Don’t mess with somebody qui préfère la solitude, tu vas perdre à chaque fois
Mon nom, c’est pas Robert, mon silence, il coopère
Pas d’céréales dans mon silo, c’pas dans ma glacière tu vas trouver d’la bière
On s’pratique pas pour le test, on s’pratique juste pour te teste
Comme je, tu, il ou elle, nous, vous pis eux autres, mes ancêtres viennent d’l’Afrique de l’Est
J’crois en la Création, j’crois en l’évolution
J’crois une affaire pis son contraire afin d’pas déséquilibrer l’illusion
Don’t get me wrong pour de vrai, mais j’m’inquiète pas pour la planète
Avant nous, y avait pis après nous y aura des imbéciles qui vont s’accrocher après

À part de ça
Toute tourne comme sur une toupie
Ça va good good, aujourd’hui, posé
Toute va ben pas pire, han
Va pas survivre si on d’vient pas un peu toqués, ok
On garde le sourire des fois que, han-han, le futur vire meilleur qu’ça augure

Yo Bobbé! Let’s do a track
Tire deux, trois cailloux! Sing it!
Ruisseau au lac, un peu mal aux pattes
De retour guéris, constamment back, soignés
Chummé! Aucune blague
S’claque, c’mad bon vieux rap, chant-mé!
On est des foutus abonnés, han-han
Le débit du fleuve nous quitte jamais, han-han

T’as-tu déjà essayé d’pas utiliser les flûtes secrètes pis passer la cassette (han-han)
Dis-moi donc, t’as-tu déjà essayé d’mettre les bœufs sur le banc pis tirer la charrette (han-han)
Y a rien qui changera pas, y a juste les chefs qui savent qui faut pas jamais fixer la recette
Le secret du game, c’est qu’même aux Olympiques sur la ligne de départ, sont pas prêts (han-han)
Connais-toi par toi-même, y a personne de vraiment stupide
À partir du moment qu’tu perçois qu’tout l’monde peut juste penser à partir de son propre niveau d’perception, ben, tu chill, keepin it peace, fais rien qu’respirer, j’te dis
Mes formats d’papier à rouler, c’est l’petit, l’très petit pis l’très, très petit (han-han)
Panopticon dans mon brain, la survie over la gentillesse (han-han)
Ah ben dis donc, chu pogné sur un stage que j’en fasse ou pas du show business
L’appétit vient en mangeant, chu affamé spécifiquement paske chu plein
La profondeur du pain m’a fait remettre en question le pouvoir décisionnel de quelques humains
Mon pays, c’pas yinke l’hiver, république, quatre saisons, passe donc l’été dans l’Bas
Depuis 1838 qu’on l’a clairement déclaré, pourquoi tu viens m’parler d’ton référendum
Moi pis la reine, on est BFF, ça existe pas les mauvais pis les bons (han-han)
La guerre des colons, le français, c’t’une langue impériale, c’est pas du tout une langue en voie d’disparition

Ok, ok
Toute tourne comme sur une toupie
Ça va good good, aujourd’hui, posé
Toute va ben pas pire
Va pas survivre si on d’vient pas un peu toqués, ok
On garde le sourire des fois que, han-han, le futur vire meilleur qu’ça augure

Yo Bobbé! Let’s do a track
Tire deux, trois cailloux! Sing it!
Ruisseau au lac, un peu mal aux pattes
De retour guéris, constamment back, soignés
Chummé! Aucune blague
S’claque, c’mad bon vieux rap, chant-mé!
On est des foutus abonnés, han-han
Le débit du fleuve nous quitte jamais, han-han

Titres les plus consultés