Alice

Ouin ben c’est ça, ma belle Alice, c’est à peu près ça, la chanson
Celle que tu m’as d’mandé d’t’écrire le jour où j’ai changé d’maison

C’t à peine si t’as versé une larme
Pour nous faire croire qu’c’était pas un drame
Qu’ça va être cool d’avoir deux chambres
De nous trois, t’étais la plus grande

Depuis c’temps-là, à chaque seconde
J’me d’mande comment t’expliquer l’monde
Moi qui arrive même pas à comprendre
Comment ça marche, comment m’y prendre
Pour garder une toute petite famille ensemble

En plus, c’est drôle c’est ‘a première fois
Que j’capable d’la chanter jusque-là
Sans que les yeux me roulent dans l’eau
Que la gorge me serre comme un étau

Je l’ai écrite su’l bord d’un quai
Au bord d’un lac du Lac-Saint-Jean
Pis c’est une famille de canards
Qui l’a entendue
La première fois

J’me suis pas rendu à la fin
J’ai choké au premier refrain
Le papa a dit “fais-toé z’en pas
Tu chant’ras le reste
La prochaine fois"

Puis ils sont partis flottant sur un miroir
Toute la famille ensemble, c’t’ait beau à voir

Ouin ben c’est ça, ma belle Alice, ouin, c’est à peu près ça, la toune
Pour combien j’t’aime, c’est pas ben long, ça prendrait au moins mille chansons

Mille mélodies pour te bercer la nuit
Avec un câlin plus gros que toute la vie