Deux p’tites minutes

J’te prends deux p’tites minutes
Pourrais-tu faire semblant de pas sourire, ça m’ampute
J’ai le corps en lutte
Et l’esprit qui saigne par ta faute, par ma chute
Faut dire qu’tu m’as jetée
Comme un vieux tapis, comme une corde trop usée
Faut croire qu’je me suis trompée
Qu’t’es entré dans ma vie pour m’la dévaliser
C’est comme si j’étais morte
Comme si on m’avait rayée d’la mappemonde
De l’univers des hommes
C’est comme si j’étais sotte
Comme si j’avais pas vu le mensonge immonde
Le poison dans la pomme
C’est comme si j’étais conne
Tu m’as pris pour une conne

Juste une dernière chose
Quand ta vie sera grise ou que tes jours seront moroses
Les miens seront roses
J’lui donnerai tout c’que j’ai, tout c’que j’ai dû garder
Puis ces deux p’tites minutes
Elles s’envoleront aussi vite que toi, aussi loin que moi