L’amour sec

Ton état fort me déplore
Mais corps à corps, je score
Tes métaphores me déshonorent
Mais dans mon for, t’as tort

Mon état faible t’exacerbe
Mais mes intermèdes t’obsèdent
Tes caresses maigres, tes baisers aigres
Dans ma tête se désintègrent

Mes regards bêtes, mes drôles de têtes
T’exaspèrent et t’arrêtent
Tes goûts d’vedette, tes devinettes
Sont plus que désuètes

Mon humeur rock et mes breloques
Te choquent et te provoquent
Ta gueule de loque, la crête de coq
Me bloquent et tu t’en moques

Y a-t-il une crème de jour pour l’amour sec
Une lotion qui a l’tour d’nous clouer l’bec
Y a-t-il une crème de nuit qui hydrate l’ennui
Un baume énergisant qui répare nos tragédies, oh

(Ah ah ah ah)

Tes états d’âme, tes yeux infâmes
Me blâment et me condamnent
Tes états d’âme qui me réclament
Ne rallument pas la flamme

Mes apparats et mes appâts
Tu ne les saisis pas
Tes faux tracas et les sagas
T’infligent un air ingrat

Mon caractère autoritaire
Te tape sur le gros nerf
Ton manque de flair, ton air austère
Sont sources de nos chimères

J’ai mes manières, t’as tes colères
On macère nos ulcères
T’es pas cachère, j’suis réfractaire
Mais qu’est-ce qu’on peut bien y faire

Y a-t-il une crème de jour pour l’amour sec
Une lotion qui a l’tour d’nous clouer l’bec
Y a-t-il une crème de nuit qui hydrate l’ennui
Un baume énergisant qui répare nos tragédies

Y a-t-il une crème de jour pour l’amour sec
Une lotion qui a l’tour d’nous clouer l’bec
Y a-t-il une crème de nuit qui hydrate l’ennui
Un baume énergisant qui répare nos idioties

Y a-t-il une crème de jour pour l’amour sec
Une lotion qui a l’tour d’nous clouer l’bec
Y a-t-il une crème de jour pour l’amour sec
Une lotion qui a l’tour d’nous clouer l’bec

Pour l’amour sec
Nous clouer l’bec
Hey hey…