Anarchie (Part II)

Après avoir effeuillé des études compliquées
Avoir lu l’journal quotidiennement pendant plusieurs années
Après m’être déboussolé aux lèvres d’économistes
M’être rassasié d’documentaires, d’arguments populistes
J’en suis v’nu à l’énorme conclusion (hey!)

Que personne ne peut s’passer de nourriture et d’eau
D’un toit où se loger et d’un peu d’bonheur sous ses os
Il est dur de survivre sans amour digne de c’nom
Mais tous peuvent très bien se passer de ministres et d’patrons

Après avoir consulté ma télé qui m’crache son pronostique
Discuté d’long en large des causes socioéconomiques
Et des impacts flagrants du postcolonialisme
Lu les commentaires sur les forums, même sur Doctissimo
J’en reste toujours à la même conclusion (hey!)

Que personne ne peut s’passer de nourriture et d’eau
D’un toit où se loger et d’un peu d’bonheur sous ses os
Il est dur de survivre sans amour digne de c’nom
Mais tous peuvent très bien se passer de ministres et d’patrons

J’ai lu les résultats d’études du BAPE, du FMI
Lu les commentaires éclairés sous les articles du Journal de Montréal
Les résultats d’la commission Charbonneau
La collusion me morfond, mon eczéma fait des siennes

Bien peu de gens peuvent s’passer d’poésie
Mais tous peuvent bien se passer d’Poëti
Personne n’aime voir le prix des produits d’base devenir coûteux
Mais qui donc dirait mot, si on virait Coiteux?

Tous acclament encore la Bolduc
Mais y a pas eu grand larmes de versées au départ de Bolduc
Chaque pays a ses trous d’cul qui inondent notre monde de marde
Mais certains en ont plus que d’autres pis d’viennent experts en la matière

Est-ce que j’suis lucide quand je crie (hey!)

Qu’on peut tous se passer de ministres et d’patrons?
Qu’on peut tous se passer de ministres et d’patrons?
Qu’on peut tous se passer de ministres et d’patrons?
Qu’on peut tous se passer…

Si tous peuvent bien se passer de ministres et d’patrons
C’est qu’ce système est vieux, gangrené, désuet
Célébrons les morts et la frugalité
La liberté est morte, ah, vive la liberté!