Robert Motivé

Il se lève le matin, pas besoin de café
Juste du fait de voir qu’il s’est encore réveillé
En santé, un jour de plus, en ce monde sublime
Le bonheur, c’est ben plus fort que la caféine

Quand y s’promène dehors, les gens trouvent ça bizarre
Ils ont pas nécessairement envie d’toute savoir
Des états d’âme du premier gars bizarre venu
Robert peut pas s’empêcher d’crier dans les rues

Il est tout l’temps en train d’vous dire où c’qu’y s’en va
Et pis y est tellement content d’y aller, y pense juste à ça
Aujourd’hui, c’est l’jour d’épicerie, c’est l’plus beau jour de sa vie
L’étrange vie rêvée de Robert Motivé

Oh Robert, Robert Motivé!
Robert, m’as-tu vu? J’essaie tout l’temps d’t’imiter
J’ai mis ta face sur mon miroir
J’me r’garde, mais c’est toé que j’veux voir
J’veux juste être pareil comme toé, Robert Motivé

J’te conseille pas d’y demander c’qu’y fait dans vie
Le début d’sa réponse va prendre l’après-midi
De toute façon, y comprend pas c’que tu veux dire
Y fait tout l’temps toute, c’est compliqué à décrire

Les jours où y pourrait enfin rester couché
Y s’lève encore plus tôt pour mieux en profiter
La liberté, c’trop précieux pour dormir dessus
L’insomnie, c’est l’secret des gens qu’y ont du vécu

L’miracle de l’existence l’étonne toujours autant
Dès qu’il constate qu’il est vivant, il est content
Y est toujours parti en voyage, sauf le jour où tu déménages
Te r’mercie d’t’avoir aidé, Robert Motivé!

Oh Robert, Robert Motivé!
Robert, m’as-tu vu? J’essaie tout l’temps d’t’imiter
J’ai mis ta face sur mon miroir
J’me r’garde, mais c’est toé que j’veux voir
J’veux juste être pareil comme toé, Robert Motivé

J’ai mis ta face sur mon miroir
J’me r’garde, mais c’est toé que j’veux voir
Un jour, c’est moé qu’on va appeler, Robert Motivé