De partout

(Y dig en cachette...)

On arrive de partout these days
Triple A, jamais du B grade
On fait le rêve, le remake
Su’l digital, toi, t’es sur replay
On arrive de plein d’places
On arrive de partout tout à coup
Les hélicos, les sous-marins, la Subaru
C’est nous les aspirateurs à sous
Doing le business
On négocie tous les jours
Amène la tirelire, on fill it de beautiful
Tout l’monde doit payer ses dues
Tout l’monde est juste dans ses shoes
J’ai pas terminé le school
J’ai dit “maman, m’en vas rapper pour food"
J’suis installé sur mes K
Who the fool?
On arrive d’la capitale, de nulle part, n’importe où
On est viré sur l’autre bord de la toast and it’s cool

On arrive de plein d’places
On arrive de plein d’places
On arrive de partout
Tu nous aimes pas, that’s cool (on est là!)

Sont complètement égarés sur le toots
Les marques de l’usure tatouées sur mes boots
On a la grenadine, Bobby sippin’ the juice
J’suis dans la Echo comme si j’tais dans l’coup

(Mais c’est pas juste parce qu’y mélangent le franglais, euh, bin c’est ça aussi, des fois, ils font ça très bizarrement, mais)
(Y dig en cachette)

Bruva mince, mince de long en large
Là d’puis longtemps, yung baobab
Si on bouge comme ça, c’pour la fam
De nos sneakers à nos poils de barbe
T’es-tu quelqu’un d’cool ou pas?
On s’en fout d’qu’est-ce tu vaux en rap
C’tu moi ou ça sent l’fond d’draft
Demande-toi même pu d’quoi on parle
L’apocalypse flippe en renaissance (flip)
On est su’l fait, le yâbe y talk about
Studio broche à foin dans un appart
S’autofeele, c’est le money back
Laids, élégants, on est l’fake omega
Surtout a’ec du boom pis un verre de liquor
Traîne nos swags de fortune
Dans des settings cossus
Respect infini à tous ceux qu’on importune
Désolés

On arrive de plein d’places
On arrive de plein d’places (han)
On arrive de partout
Tu nous aimes pas, that’s cool (on est là!)

On arrive de plein d’places
On débarque de plein d’places (on y va!)
On débarque de partout
Tu nous aimes pas, that’s cool, han-han

On arrive de partout
Tu kickes ta poubelle, y a des MCs qui sortent (blaw)
C’est l’jour des vidanges à chaque track que j’écris
Y a des MCs qui sortent (ouch)
Fuck out of my face
Ça fait 30 ans qu’tu rappes pis tu sonnes comme une toilette (flush)
Quand l’talent est réel, le hype est réel
Donc le traitement est royal (flush)
Pas l’temps pour les rats
Qui veulent manger des miettes dans mes poches
Fumer mes botches
Ça fait comme 20 ans qu’j’suis su’l grind
Ça pue, tu peux fermer ta bouche
Watch me pull up
Watch me pull up en bicycle vraiment moche dans le spot (yo)
Don’t give a fuck
Don’t give a fuck, watch mon stack escalader ton bloc (watch-lé!)
Monopoly sur ta gueule, mon gars
Monopolise ta gurl
Quand tu nous vois up in the club, on fait juste passer vite
Pour rapper pis ramasser du kob (yeah)
Watch me pull up
Watch me pull up en bicycle vraiment moche dans le spot (r’garde-lé!)
On stunte sur les relis, tes textes, tu les relis
Tu feeles comme la copie d’une réplique

On arrive de plein d’places
On arrive de plein d’places
On arrive de partout
Tu nous aimes pas, that’s cool (on est là!)

On arrive de plein d’places
On débarque de plein d’places (on y va!)
On débarque de partout (todo chido...)
Tu nous aimes pas, that’s cool, han-han

In the front
En arrière
Monde dehors
Whoa les nerfs!
Whoa là! (Whoa là!)
Nerve-toi pas!
(Hey, oh)

In the front
En arrière
Monde dehors
Whoa les nerfs!
Whoa là! (Whoa là!)
Nerve-toi pas!
(Hey, oh, hey)

In the front
En arrière
Monde dehors
Whoa les nerfs!
Whoa là! (Whoa là!)
Nerve-toi pas!
(Hey, oh)

In the front
En arrière
Monde dehors
Whoa les nerfs!
Whoa là! (Whoa là!)
Nerve-toi pas!
(Hey, hey...)

Au feu, les pompiers!
Vlà la radio qui brûle!
Au feu, les pompiers!
Vlà la radio brûlée!
C’est pas moi qui l’ai brûlée
C’est le lampadaire
C’est pas moi qui l’ai brûlée
C’est tout le quartier

America volume deux
(America volume deux...)

Yeah-hey
On est rufus sur le roof
On est plein d’minces comme des Triscuit
On est righteous pour les dufus
On est stupid, on est left wang
On est leftist, on est wainright
Comme Martha, on est des Stewarts
On est dans la place
Parle à personne comme des loosers
Comme des spoofers

L’agneau sacrifié, checke les veaux rappliquer
M’as merk le texte comme un burger trop sec, moi pas dur à flipper
J’ai braqué des cams sur ta gueule 24 sur 24, j’t’ai “trumanisé"
Ghee, j’ai l’argent du beurre et le beurre
J’voulais juste clarifier (hey)

Pour vulgariser, j’vois ta frugalité (hey)
Tu sues à l’idée de jeter les gants devant un “brutalibré"
(À coup d’808’s)
Ton squad ne fait pas l’unanimité (hey)
Les rues sont animées, Cuba Libre

Tout’nou sous mode sauvage
Tout’nou sous besogne
Dans maison, dans l’wigwam
Dans l’bolide, ça bumpe (hey)

T’entends les wof
Popper dans mêlée
Couple de chiens
Qui débarquent de oussé?
Devine
Hell oui, faut du game
Au-d’sus des globules
Qui qui a enlevé le swing dans le swing?
Profite ben du futur, prends soin
Infini, infini, infini, rien d’fini
Gros projet pas abouti dans un quatre et demi
Rejoue donc l’joint
La magie, on fait ça simple
Tout’nou still the same
C’tu d’la harpe ou du clavecin
Énervé, c’est Chopin
Oh God, wussup man?
Belles lumières de sapin
Vache grasse su’l jeûne
Été, automne, hiver, print’
Mets ça plein volume, crinque! (Crinque!)
Dans les serres, les jardins pis les bars
T’ship le nouveau calibre, tshkapaw-paw!
D’ici à c’que l’pawté y sonne le glas
Nage autour du globe pour un plat
On arrive de partout
Des armes pis des remèdes
On en a un rack full
On arrive de plein d’places
Le gros débarque du vaisseau si t’es pas faite pour (yeah-yeah)

Quoi nos djols?
Qu’est-ce qui ont nos djols?
Qui a caché l’feu dans l’brouillard
J’en entends dire
C’tait mieux avant
C’nous les plus humbles
Pas là, à front
Up in the whip
Au fond du bois
P-p-p-poisson, ratterrit donc
Ça, c’est l’Bas-Canada (hey)
Mais c’est pas du rigodon

Yo
Ayayaye!
J’t’en train d’couper d’l’ail
J’prends aucune commande, c’est dead (dead)
Pire vendeur du pire commerce
Fuckin brûlots dans nos cabines
On les laisse aller d’nos babines
On a tout ça dans nos vestes
Tout ça, tout ça dans nos vestes
Back de l’autre bord du Soleil
E.M.A.N. au sommet
J’épelle mon nom pour m’en rappeler
J’flow comme l’air su’l toit du coupé
N’a pas d’malice, j’suis pas gêné
Très smooth dans l’feu du brasier
T’avais juste menti dins lyrics
Y n’a pas d’mansion sur Paris (non, oui!)