Ça que c’tait

Tu pensais qu’c’tait ça que c’tait, mais c’tait pas ça que c’tait (c’tait)
Tu pensais qu’c’tait ça que c’tait, mais c’tait pas ça que c’tait (c’tait)
Tu pensais qu’c’tait ça que c’tait, mais c’tait pas ça que c’tait (c’tait)
Tu pensais qu’c’tait ça que c’tait, mais c’tait pas ça que c’tait (c’tait)

Tu pensais qu’c’tait ça que c’tait, mais c’tait pas ça que c’tait (c’tait)
Tu pensais qu’c’tait ça que c’tait, mais c’tait pas ça que c’tait (c’tait)
Tu pensais qu’c’tait ça que c’tait, mais c’tait pas ça que c’tait (c’tait)
Tu pensais qu’c’tait ça que c’tait, mais c’tait pas ça que c’tait (c’tait)

Hey, Joe Clark a pillé l’Congo, pillé l’Congo, pillé l’Congo (pillé l’Congo)

J’viens d’inventer une danse
Le Tu-pensais-qu’c’tait-ça-que-c’tait-mais-c’tait-pas-ça-que-c’tait, bounce
Sucka, fais le C’tait-pas-ça-que-c’tait, step
Les gentils disent que c’t’une bouffée d’air frais
La critique acclame le Bandcamp
Billets d’avion pour San Fran
Amène un mojito à saveur Provigo, on va s’promener en bedaine (en bedaine)
As-tu des plans pour l’été? Pour la s’maine?

Tu pensais qu’c’tait ça que c’tait, mais c’tait pas ça que c’tait (c’tait)
Tu pensais qu’c’tait ça que c’tait, mais c’tait pas ça que c’tait (c’tait)
Tu pensais qu’c’tait ça que c’tait, mais c’tait pas ça que c’tait (c’tait)
Tu pensais qu’c’tait ça que c’tait, mais c’tait pas ça que c’tait (c’tait)

Dans l’sac à dos, y a toute, man
(Communiste)
Mon boy su’ un bicycle, dix digits
Livre icitte chez nous, man
Bon business, chu l’voisin à tout l’monde
L’herbe est toujours plus verte chez l’voisin
Chu l’voisin à tout l’monde
L’herbe est toujours plus verte chez l’voisin
Fais-moi du pain, bébé, fais-lé maison
Fais-lé goûter, ah pis mets du gluten
Fais-lé doubler, yo pis mets tes mitaines, bébé
Fais-lé tripler pis j’appelle ça du bread
C’tait pas mal ça que c’tait
C’tait pas mal ça que c’tait

(Hey) tu pensais qu’c’tait ça que c’tait, mais c’tait pas ça que c’tait (c’tait)
Tu pensais qu’c’tait ça que c’tait, mais c’tait pas ça que c’tait (c’tait)
Tu pensais qu’c’tait ça que c’tait, mais c’tait pas ça que c’tait (c’tait)
Tu pensais qu’c’tait ça que c’tait, mais c’tait pas ça que c’tait (c’tait)

Tu pensais qu’c’tait ça que c’tait, mais c’tait pas ça que c’tait (c’tait)
Tu pensais qu’c’tait ça que c’tait, mais c’tait pas ça que c’tait (c’tait)
Tu pensais qu’c’tait ça que c’tait, mais c’tait pas ça que c’tait (c’tait)
Tu pensais qu’c’tait ça que c’tait, mais c’tait pas ça que c’tait (c’tait)

Ça va get alphabétique dans le street
Un peu plus phonétique dans le script
Tu rentres par le B
Tu passes par le C
Tu finis dans l’V

Tu m’diss dans ton track
Mais c’est subliminal, faque t’es yinque un minable
C’comme better du cash sur le gars qui fait des push-ups
À une main sur Mont-Royal
Une image vaut mille mots, mais les tiens y pèsent a’rien pantoute
Faque dans la balance, y aurait même pas 500 sous
Tu retourneras laver des planchers très bientôt
Un tip, un pourboire, un conseil
Reste mince, ferme ta yeule, tailleuse, pis parle pu jamais d’mon bread
Vis ta vie de blogue de mode, cesse ton rap de gonzesse
T’as suck un D au complet quand t’as dit qu’t’as faite un bon bread (oh oh oh, oh oh oh)